frene

arbre_frene

 

Bois clair, dur, prenant très bien les teintes, il présente un large veinage qui favorise les différentes platines (céruse).

 

Pratiquement sans aubier, certains arbres possèdent parfois un cœur sombre qui le déprécie, toutefois, ces contrastes très marqués sont parfois recherchés pour des raisons décoratives (frêne olivier).

 

Il convient à la fabrication de meubles, d’escalier…sa grande souplesse en fait un bois idéal pour la confection de manches d’outils.

Isolé en peuplement feuillus, ou en petites plantation, il est fréquent en bord de champs.

 

 

erable_sycomore

Bois très clair, presque blanc, grain serré, toucher doux et soyeux, veinage peu marqué.

Utilisation en mobilier; sa couleur et son aspect en font une essence recherchée en mobilier contemporain.

Arbre disséminé ou en plantation.

Variété voisine : érable champêtre, feuilles plus petites, bois fibreux, couleur crème, veines rougeâtres, aspect rustique, bois moins apprécié.

chene

arbre_chene

 

On trouve en France de nombreuses espèces de chênes. Les plus utilisées sont le chêne rouvre et le chêne pédonculé.

Leur bois est brun clair, tirant sur le gris-jaune.

Un aubier blanc et tendre est son principal défaut.

Un tanin abondant le fait s’oxyder rapidement à la lumière ou à certains agents chimiques (ammoniac).

C’est un bois dur, dense, au grain serré, fibreux.

 

Après un brossage vigoureux, il prend remarquablement bien la céruse.

Résistant aux intempéries, il est utilisé également en extérieur (portes..)

Il a longtemps servi à la construction marine.

 

Le chêne rouge ou chêne d’Amérique a une croissance plus rapide, mais son bois est de moindre qualité.

En plantation, c’est un des arbres les plus répandus de nos forêts. Des variétés adaptées (chêne vert, chêne pubescent, chêne kermess, ..) peuplent les zones méditerranéennes.

chataignier

 

Capture d’écran 2015-02-23 à 21.39.29

 

Bois clair, tirant sur le gris-jaune, parfois des défauts jaune citron; veinage fortement marqué.

Le châtaignier est parfois confondu avec le chêne mais il n’en a ni la densité i la dureté.

 

Utilisation en mobilier, dos de meuble dans le mobilier de style, façades dans les meubles rustiques.

Bonne résistance aux intempéries, utilisation en extérieur (volets, portes..)

 

 

Ses principaux défauts : nœuds nombreux; bois pouvant se décoller suivant des cernes concentriques (on dit que le bois est roulé).

 

 

Pourquoi de telles pages pour parler des arbres ?
Parce que je crois que l’on aime davantage ce que l’on connait et que l’on protège mieux ce que l’on aime.

Un beau meuble se doit d’être réalisé avec un bois bien choisi. Mais quel critère doit déterminer ce choix ? La couleur, la dureté, le soyeux ?

Dans la rubrique « connaissance des arbres et de leur bois », vous trouverez les espèces dont le bois est travaillé dans notre atelier, quelques indications sur les qualités de ces bois, mais aussi une aide pour reconnaitre dans la nature quelques une des nombreuses variétés qui peuplent nos forêts.

Parce que l’arbre a une croissance lente qui nécessite du soin et de l’attention, la rubrique « exploitation forestière, les enjeux» donne quelques notion de sylviculture et témoigne des améliorations mais aussi des risques que courent les forêts